19.06.08

Bio-diverté : la chèvre Rove

Entre la Savoyarde sans corne et au pelage doré, la Cévenole, grande laitière qui s'est bien adaptée à la haute Provence, l'Auvergnate au poil moins long, aux oreilles courtes et horizontales, la syrienne également dépourvue de cornes, il y a aussi en basse Provence, la Rove aux longues cornes horizontales, au pelage roux foncé, la Rove dont on craignait la disparition à la fin des années 70 mais au contraire dont les troupeaux ont essaimé un peu de partout. C'est la chèvre qui donne ce lait dont on va faire la fameuse brousse. Il y... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 22:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24.06.08

Alternative à l'incinération des déchets à Marseille

Suite à un tracas judiciaire, una alternative à l'incinération des déchets ménagers semble possible. Parler de valorisation énergétique  au sujet de l'incinération est une ineptie car comment parler de valorisation quand il faudra plus d'énergie pour produire les mêmes matières dont certaines sont produites avec du pétrole importé. Il est temps que certains politiques comprennent que nos déchets sont des ressources à transmettre et non à détruire par incinération. Aujourd'hui certaines des conditions politiques sont réunies qui... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19.11.08

Générique de honte

On nous incite tout le temps à faire des efforts car le trou de la Sécu serait énorme. Bon. On nous invite à choisir plutôt les médicaments génériques que les médicaments de marque pour limiter la dépense et en première lecture, celui qui refuserait serait un mauvais coucheur, un mauvais citoyen dépensier, un pauvre type prisonnier de ses vieilles habitudes grotesques. Et pourtant, l'industrie pharmaceutique n'a pas fini de nous étonner : prenez par exemple, un médoc comme -Débridat-, je le cite, il traite des douleurs dans les... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21.05.09

Arnaud/jeux vidéos

Arnaud contunha de rebalar son maucòr, en esperant lo bateu, se pensa d'aguer perdut la partida aquest còp. L'aventura a falhit. Aquò se conei e s'avisa ben d'espereu que despuei de temps, leis autrei lo regardan d'un autre biais amb de compassion e de còps, mai crudelament, tot plen de pietat. E aquò es pas solament perque sei gautas se son cavadas, que d'anchòias, en plen morre, lo desfiguran en mascarant son agachada. Per astre, despuei una pichòta setmana, es reviscolat lo chivalier de la trista figura : la fatiga s'esvalis e... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05.11.09

Manifestar ?

O Berardo, marcha lo còp, as fach un bòn viatge fin qu'a Carcassona amb Lo Dalfin ? Autan, Mistrau, Cerç, toei lei vents foligaus nos an carrejat a Carcassona lo 24 d'octòbre de 2009. Oui, nous avions rendez vous au pied de la Cité, il y a peu, sous un ciel déjà presque automnal et nous étions là pour défendre la langue et la culture occitanes, un còp de mai, pour la défendre en dignité dans toutes ses différences, pour défendre donc aussi son unité plurielle. 20000 per carrièras... Comme les quelques pauvres énergumènes adeptes... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17.11.09

Tango en la calle

Retour à San Telmo six ans après, un balcon donnant sur la rue Bolivar. Ce barrio un peu nostalgique, clafi de boutiques d'antiquaires, ce quartier de Buenos Aires est devenu peu à peu un repère à touristes, les travellers, les faux bohèmes, de vrais backpackers qui parcourent le monde plus ou moins fauchés. Les vitrines de San Telmo regorgent toujours autant de verroterie de mauvais goût, de bronzes pour les friqués, de porcelaine et de cristal vieillots, le quitch est au rdv... Malgré tout, l'ombre d'un malaise plane en toute... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17.11.09

Grafs per carrièras a Buenos Aires

Una chausida de grafs dau barri de San Telmo : Una filha espaurugada, esfraiada mai que ne'n saben ren dau perqué. La paur en rebat sornarut au canton de la carrièra, aquest agach tòrt, ben realiste que te giscla de la paret dona una idèa de l'anciá colectiva,  lei grandei ciutats esbarlugadas que s'enviscan dins lo deliri de la paur... Aquesta cacalausa verdala que son cruvèu li fai fauta sembla pasmens pron contenta de son sòrt, um... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18.11.09

Baleine franche australe

Une mer d'huile dans le golfe de Puerto Piramides, c'est là qu'elle se reproduit donnant en moyenne  un seul bébé tous les trois ans. Les baleineaux viennent maintenant de naitre (en septembre) et les parents s'en occuperont pendant toute une année. La voilà qui affleure près de la surface, vraiment à proximité du bateau, elle monte réguliérement tant elle est intriguée, faisant à chaque fois jaillir une petite douche puis elle replongera. Et tout le monde en est baba, bouleversé presque... personne ne semble avoir peur,... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19.11.09

Eléphants de mer de Patagonie argentine

Les éléphants s'étalent nonchalament en leur domaine, Caleta de Valdes, inertes, somnolents... C'est ici leur seul territoire hormis les iles lointaines du sud Atlantique. Mâles et fennelles se différencient sans hésitation. On reconnait les pachas à leur trompe, ces garçons qui pèsent jusqu'à quatre tonnes. Leur vie est joyeusenent polygame sans complexe aucun avec d'immenses harems subantarctiques (qui comptent jusqu'à une quarantaine de courtisanes). C'est naintenant le temps printanier de la mue : des morceaux de peau se détachent... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20.11.09

Cronica patagonica d'un cacha-pesolhs

Revirada, je traduis le titre, comment dire ? -Chronique de Patagonie d'un écrase-poux- avec un x à pou, il y en a plusieurs et pou, c comme chou, ça prend un x au pluriel, ceci s'apprend très tôt à l'école, c important, exceptionnel... Exception française of course. De segur... E aquelei doas dindolètas que te fan la prima argentina, son de s'avalir en Provença d'aucèus d'aquesta mena... Dindolèta de fenèstra bessai. Et ces deux hirondelles rencontrées lors du printemps argentin dans un petit resto de San Telmo, en voie de... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]