13.02.08

Les ethnies du nord-Laos

Une photo prise à Luang-Prabang dans la rue, ces rues où se préparent toutes sortes de plats, où se vendent une multitude de tissus, de foulards et d'étoles... Voilà une méthode ancienne des kha-mous pour le riz à la vapeur. On utilise une sorte de panier tressé, une marmite végétale qui a l'air de bien marcher. Les kha-mous ou khmus sont une des 68 ethnies que compte le Laos, un des peuples du nord-Laos d'origine proto-malaise. 68 ethnies répertoriées pour seulement 5,6 millions d'habitants, es una escomessa per lo Laòs.
Posté par emboligol à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22.02.08

Colar betum

L'apeu de la sirena que clantis, l'ora dau sopar. Dins lo membre comun, Gracchus que s'esbramassa un cop de mai, en mandant un fion a la cantonada. A mai picat fòrt, e per dire lo verai, a sei rasons. Es coma se quauqu'un li veniá fretar la codena amb d'orsins. -Ma liberte, longtemps je t'ai garde...- S'es botat a cantar, trufareu qu'es pas de dire, en relucant de biscanti lei colaires de betum. Que vagan pescar de lingostas a la Cala puei apond : -Du béton : laisse béton, va ! Aièr de vèspre, a la chut-chut, una man ninòia,... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15.03.08

Le rire souffle du nord

Gros carton commercial, le rire souffle du nord, souffle le grand froid, je veux parler bien sûr de -Bienvenue chez les Ch'tis- car depuis quelques décennies, l'esprit déconneur, la galéjade avait perdu le nord, la reprise du Schpountz par exemple avait fait un four contre toute attente. Pagnol en remake, bof ! On est content qu'elle ait retrouvé le nord, la comédie et je n'ai pas boudé mon plaisir devant ce film de Dany Boon. Enfin un film comique français réussi, un film qui ferait rire les pierres, un film enfin en phase avec la... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 10:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05.04.08

Et ça dégouline.

L'autre matin, koa ? Juste à la lourde de mon immeuble, cette couleur marron dégoulinante, hautement scatologique, presque diarréhique. Caganha. Quel minot s'est amusé à faire ça by night ? Je vois que les façades d'à côté ont morflé pareil. City art. Mais pourquoi dis je minot ? Je n'ai aucune preuve de l'état civil de l'artiste... C'est vrai que ma ville de longue a su associer harmonieusement le scatologique et le sacré et que les appétits voraces du microcosme de l'immobilier suscitent peut-être des vocations picturales... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07.04.08

Solidaire de la cause tibétaine

Les tibétains ploient sous les frustrations de 50 ans de régime chinois. Nous demandons à la Chine qu'elle fasse preuve de retenue et qu'elle entre en dialogue avec le Dalaï-Lama. Après des décades de répression par la loi chinoise, la frustration du peuple tibétain a explosé dans les rues sous forme de protestations et d'émeutes. Avec les feux de la rampe braqués sur les Jeux Olympiques à  venir en Chine, les tibétains réclament au monde un changement. Le gouvernement chinois a dit que les protestataires qui ne se sont pas... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 08:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27.04.08

A n'un jove d'aici, lo talh es dubert

Aquò a dindat a ma pòrta : es mon vesin bravet, un jove qu'a l'iatge d'èstre mon pichon. Un pauc a la decisa, pron de vèire lo pati de son apartament, pron de s'avisar a la lèsta que ven de pus en pus maigre, que deu manjar de regardèlas. Deu faire l'experiència de viure, de subreviure coma un cocha-marluç sensa trabalh, sensa sòus, sensa amiras, sensa ren, ren que la nuèchada dei pita-fèstas que banha lo barri de la Plana, lei concerts, lei pichòtas, leis artistas e l'arcòl... Jovent, siáu estat coma cadun e encuèi, encara mai a... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12.05.08

Une mémoire, l'autre, de Pagnol à Hampâté Bâ

L'un et l'autre nous donnent des récits, des mémoires. Pagnol d'Aubagne, très célébré notamment par l'Education nationale, on lui doit nombre de dictées à notre académicien méridional et Amadou Hampâté Bâ qui est aujourd'hui comme le pendant de Pagnol dans l'Afrique de la francophonie. Si l'un est touchant, rétro, souvent enclin à la nostalgie et au pittoresque, l'autre me semble profond, critique mais pas cynique, parfois malicieux notamment lorsqu'il nous raconte ses souvenirs d'enfance du côté de Bandiagara...L'un et l'autre... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15.05.08

C'est un nouveau continent !

Un continent de déchets, voilà ce qu'il est, la Grande Plaque de Déchets du Pacifique nord car ce n’est rien d’autres qu’un amoncellement de bordilles diverses, polyester, plastiques et autres déchets, de 3,5 millions de tonnes évaluées, représentant environ 3,3 millions de déchets différents par km2. Ce continent est destiné à s’accroître régulièrement, car il tourne sur lui-même, entraîné dans un gigantesque vortex (le grand tourbillon nord-pacifique). En fait, c’est un peu le remake moderne du monde perdu : personne ne s’y... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08.06.08

Et si on retournait au -paratge-

Lo paratge, qu'est ce que c'est ? Il y a à St Rémy de Provence une rue du parage. Paratge ou parage vient de -par- en occitan, autrement dit -pair- en français et cette valeur dit, au Moyen-Age, la fondamentale égalité des hommes nobles d'esprit, d'âme et de corps. Une valeur issue de la littérature des Troubadours au côté de jòi, jovent ou prètz...Il s'agit au sein de la coterie de mettre un bémol à la hiérarchie pour envisager une relation d'égal à égal mais bien sûr à l'époque, exclusivement entre personnes de la même noblesse. Ce... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10.06.08

L'évolution du système de santé en France

Exemple marseillais avec le témoignage d'une personne directement concernée : Standards vary in French and British hospitalsI share enthusiasm coming from somebody for treatment in French hospitals, having lived in France for 15 years and undergone several procedures.However, there is one thing to note. In May last year, my husband was diagnosed as having a brain tumour. We had private health insurance and when it was no longer possible for him to cope at home - he would have needed two nurses full-time - he was moved to a room in... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]