10.03.11

Lei garris

L'endeman de matin, lo maselier abriva son juec de mòrt coma d'abituda, s'encamina au galinier... mai pas per governar, d'aquesta passa : a de benzina e d'unei broquetas a la man. S'en vai carbonizar lo molon. Maudich siegue tant de ratum que rosiga lo comun...Aganta lo saquet en sarrant lo ponh, un saquet ont cascalha ferme la ratalha. Rire de chin. Lei garris, leis a agantat un a chac un, n'a set ara, de garris que venián s'apasturar au galinier, sobras de granilhas... Arrosa lo grolhum de combustible, garça lo fuec. Lo saquet... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13.03.11

Les charrettes arnachées de Bagan

Le chant religieux avait commencé au crépuscule et faisait de ma nuit un délire, impossible de fermer l'oeil, pire que les assauts des moustiques : c'était une chanson improbable, monocorde, une voix de mec, très habitée, un truc d'une longueur extravagante, une mélopée incessante, si longue que la moindre radio occidentale aurait bien entendu refusé de passer ne serait-ce que le début du commencement... Ce chant mystique se poursuivait toute la nuit, de la fin de la lumière du jour jusqu'à son début, una alba quoi (ont'es lo trobador... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08.05.11

Le solaire productiviste

La Barben avait son château, son zoo... et aura peut-être son parc photovoltaïque à l'initiative de la commune, prévu en 2013 : toute une surface de panneaux solaires au sol entre St Cannat, Lançon, Coudoux et La Barben, vers la colline des Quatre Termes qui s'achève par un vaste plateau désertique et venté dominant la vallée de l'Arc. C'est là qu'un immense parc solaire est prévu pour une surface cloturée de 1000 ha et avec une couverture de panneaux solaires au sol de l'ordre de 176 ha produisant 96 millions de watts par an. Le... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 11:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16.07.11

Expulsion d'un campement de roms : c koa le pb ?

Julhet de 2011, lei ròms son fòrabandits un còp de mai... Aièr, ai vist lo film -Welcome- ! 8 oras de matin, pus possible ara de s'enquilhar dins la carrièra Commandant Mages per quitar lo parcament de Chanterelle, l'i a 8 camionètas de CRS que se son amolonadas dins aquesta carrièra  e que tapan l'intrada dau terrenc. -Excusez moi Monsieur, comment dois je faire pour sortir, je vais travailler ! -C'est quoi le problème, passez de l'autre côté... me respònd lo CRS tot agolopat de cròia emai d'autoritat. -Il n'y a pas de sortie... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29.01.12

Tornar a Orlhac

Tot d'una, un apèu, jòi, jòi, Orlhac, genta fugica que ròda, fachilhièira negra de neiènt, trevas pesugas dau temps d'ara, faus espaventaus espelhandrats ras la rota coma un mieg-cròc lèu engolit a l'estanquet dau temps passat, l'i siás mai, un còr plen de gaug e de memòria que desbonda, te vaquí mai en ribas de Jordana e lo japar te remonta a la cabeça. -Cossi quò va ?  -Lo voliá, lo voliá pas, lo petit òme...  lo voliá, lo voliá pas... lo desirava pas... Atau cantavan dins lei balètis lei musicaires que... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17.09.12

Oh ! L'amour des arbres !

-Si tu viens dans le pays de l'arbre où l'eau vive monte du plus profond jusqu'à la racine forte, où hêtres et châtaigniers sont la robe riche de la terre et du temps...- (Marcelle Delpastre)Ce serait injuste mais il est très possible que par décision de justice, suite à une procédure engagée par l'ONF et la ville de Marseille, Catherine Habersetzer, harcelée depuis 4 ans par les autorités,  soit contrainte de débroussailler les alentours de sa bastide. Elle devrait faire des coupes claires dans son domaine autour d'une simple... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26.05.13

Coup de chapeau à Alegransa

La lyrique occitane des troubadours a 9 siècles. Certes, elle a été un peu oubliée des interprètes pendant une longue période. Silence, oubli et dédain. Qui interprétait les troubadours en France à l'aube des années 60 ? Comme me le relatait un ami dernièrement, seule l'épouse de Lanza Del Vasto et avec un accent pas très méridional mais ce n'est pas grave... Bravo à Isabelle Bonnadier et à ses compagnons musiciens pour leur disque -Alegransa- et merci pour leur superbe interprétation de ces chansons de troubadours. Un grand bain de... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01.06.14

Bastir Marseille 2014

    Lei drilhanças de Marselha son lo festin dau diable, pecaire : es egau, ara, lei juècs son fachs e tron de padisca, la còla de Gaudin maugrat son marrit bilanç a daverat lei jòias en ramassant encara mai d'elegits qu'en 2009 au novèu consèu comunau.  Emai d'aquò, lo FN, puta, son arrivats en segonda posicion e an fach una traucada impòrtanta dins lo sector de la Ròsa (l'ancian sector d'Hermier, deputat PC) lei bogres ont a obtengut un cònsol de sector, Ravier e aquò farà mai clantir un triste pecaire... E... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01.06.14

Un salut à Mistral

Malhana 1882, a l'ostau dau lesèrt, lo novel ostau endòrmit de Frederic D'aquesta nuech d'estiu, sorniera estelada e sensa vent au defòra, montan encara d'auças de sentors enfarigoladas e tiras camin chincherin emé ta Nerto, ribon ribanha : l'infern, la brefoniá te damna, que vidassa... Es ren qu'una tempèsta endemoniada que t'atraversa, que monta au dedins de la clòsca, que s'esbramassa : lo diable l'i ròda, lo que pòrta pèira. Lo diable te la vai empeirar ta Nèrta. Vendràs coma ela Morga fatalament davans la fòrça dau mau... S'es... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27.06.16

Nerto, un perfum mistic

Quand Nerto es publicada en 1884, es un pauc en còntra-ponch : siam au bèu mitan de ce que se dirà "la Belle époque", un temps d'inchalhença, de fe avugla dins lo progrès que lo positivisme l'i senhora e que lei radicaus-socialistas  tenon l'empenta politicament en seguida a Mac-Mahon emai d'aquò aquesta òbra de malanconiá poetica naseja après un desenau d'annadas de tartarinadas qu'an fach miranda dins una certana bòna societat parisenca que se trufava ansin dei fanfaronadas deis gens dau Miegjorn. Adonc, farà gaire d'estampèu... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 21:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]