22.02.07

17 mars : manifestons pour l'avenir de la langue et de la culture d'oc

Le 17 mars prochain, des milliers de personnes se rassembleront à Béziers pour la langue occitane. Des milliers de personnes viendront de toutes les régions occitanes, que ce soit de la Provence, du Languedoc, d’Auvergne, du Limousin, ou de la Gascogne. Viendront aussi des personnes du Val d’Aran (territoire de l’Etat espagnol où l’occitan est langue officielle), et des vallées occitanes d’Italie (Province du Piémont). En Italie, une loi reconnaît l’existence de la langue occitane. Toutes ceux qui viendront à Béziers ont en... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23.02.07

The solar energy

Rêvons d'un avenir rayonnant à l'énergie solaire avec des panneaux de partout mais intégrés (dans une nouvelle approche du beau) à l'habitat un peu comme on le voit à côté de cette case dans un petit village thaï,  un village d'une minorité animiste de la montagne. Cette source énergétique est propre, naturelle, renouvelable, inépuisable pour encore un bout de temps et peut chauffer notre eau (solaire thermique) et nous éclairer (solaire photovoltaïque comme sur la photo) alors, pourquoi y a t il si peu de monde pour installer... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01.03.07

To be enjoy/amb jòi

Le -jòi- nous vient de la lyrique d'oc, copyright -les Troubadours-, cette exaltation issue de l'intérieur et qu'on peut ressentir souvent lorsqu'on est très amoureux, ce rayonnement qui transforme le regard sur les choses, transfigure le quotidien. Le -jòi- est cette force qui vient de l'amour comme une clameur, un souffle rebelle et désaliénant. Grâce à l'aimé ou l'aimée, ta vie s'élève dans une transcendance de chaque moment. Pasolini dans une célèbre interview expliquait la grâce de certains moments de cinéma en disant qu'il... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05.03.07

Réponse à un article "anti-occitan" du quotidien -La Provence-

Depuis quelques semaines, on voit refleurir dans la presse et notamment dans la Provence édition Marseille (l'article -Les provençaux réagissent enfin à l'infiltration occitane-) des accusations portées contre « une branche du mouvement occitan qui voudrait faire du languedocien la langue unique des pays d’oc ».Or il n’existe aucune branche, rameau, ni brindille du mouvement occitan qui soutienne une pareille ineptie.L’occitanisme provençal, le premier concerné, a toujours affirmé, au-delà de l’unité foncière de la langue d’oc (ce... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 12:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11.03.07

Ne pas respecter le repos dominical ?

A l'heure où le patronat cherche à bousiller les droits des salariés en voulant imposer le travail le dimanche sans compensation (ce qui n'est pas rigolot), où  les dérogations accordées aux activités commerciales dominicales de Plan de Campagne arrivent à échéance (et en même temps, certains commerçants avides des centres-villes gueulent pour avoir la même chose), le débat s'instaure à Radio-Galère Marseille et bien sûr dans les syndicats sur la question du travail le week-end. Concernant Plan de Campagne dont le chiffre... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12.03.07

Chantier : écovolontaire en Bulgarie (septembre 2006)

Revenons à nos moutons... et la montagne de Pirin au sud de Sofia est peut-être un chouette endroit pour y revenir. Je suis parti là-bas comme écovolontaire avec le projet d'aider une équipe de scientifiques-éleveurs qui relance en Bulgarie les races karakachanes de  moutons, de chevaux et de chiens, un travail passionnant... meme se fugessi un pauc manjat per lei nieras. Mais une fois qu'on a bien secoué le duvet, on fait le bilan et l'expérience est géniale : les chiens de cette race sont particulièrement bien adaptés à la... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14.03.07

Un Caramentran citoyen à Marseille

Caramentran nos es tornat e d'aquest an, era pas ben polit ! En effet, avec la trogne d'un incinérateur crachant ses fumées noires, avètz mancat quauqua ren...Car pour Caramentran, je veux dire le vrai, le Carnaval de la Plaine qui a encore une authentique charge subversive, une bande de joyeux drilles, assez écolos tout de même, en a profité  pour dire notre rejet de cet incinérateur pathogène, ce bordilhier archaïque qui est en train de se construire en Crau au mépris du débat citoyen et de la santé des riverains. Tous les gens... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23.03.07

Lo petaçon manifestava

Besièrs 2007, lo petaçon manifestava e era pas solet...L'homme de théâtre, le metteur en scène, le conteur, le chercheur des arts de jouer en Occitanie avec son costume de petaçon, son âme espiègle, son rayonnement charismatique et cette force qu'il porte en lui, tantôt burlesque, tantôt acerbe, lui du profane et même parfois du sacré qui regarde la hampe de sa bandiera avec une sorte de ravissement ou peut-être regarde-t-il le bleu du ciel ? Voilà pour incarner cette grande manif, un de Pèzenas qui nous a si souvent donné sur la... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01.04.07

Traces

Quelles sont ces traces dans la terre ? D'où viennent elles, semble-t-il du règne animal ? Qui a pu laisser les marques de son passage de cette manière et où ? Une énigme un peu comme au début du très beau roman -La bête du Vaccarès- lorsque le gardian aperçoit sur la terre de Camargue des empreintes étranges...Une trace est là pour dire d'une présence, sa mémoire, parfois très lointaine. Une trace dans la poussière comme un vestige des temps primordiaux. Peut-être...
Posté par emboligol à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03.04.07

Faire d'un chantier son dazibao !

Quel est le troubadour contemporain qui a utilisé ce chantier un peu glauque pour écrire un tel message ? Je ne sais pas, une photo captée aux hasards du cyber space. Dans la grisaille urbaine, enfin un peu d'exaltation pour orner l'immeuble en construction. Cette déclaration qui vient s'inviter au vu et au su de tout le monde est du pur -jovent-, digne des plus grands troubadours et je pense à Marcabrun, le maître du trobar clus, lui, d'une inventivité prodigieuse. Jovent en oc, c'est la jeunesse, la pêche qui permet de telle... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]