17.12.06

Kiffer sur les troubadours

Du temps des Troubadours, l'ortograf du français n'été pas tant stricte, comme un été de liberté, on pouvait écrire le même texte avec des orthographes diverses pour les mêmes mots, on s'en fouté, on aimait bien mettre des z à la fin des motz par exemple, juste pour la décortz, pour rigoler, pour le fun, pour la calligraphie, ct comme une fresca décorative sur un mur amb jòia... Tro cool, en plus les troubadoors n'écrivaient pas en français ct en occitan au Moyen-Age mais même pour ceux qui écriver en français, ct cool oci, tou sa... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19.12.06

Emboligol

C'est quoi ce pseudo un peu zarbi ? Tout simplement, -nombril- en occitan, joli non, un clin d'oeil car je sens que ma petite personne prend beaucoup d'importance ces temps-ci... C'est peut-être un peu pareil chez toi, non ? J'aimerai te proposer quelquechose  pour t' aider mais comme dit le sage, je n'ai rien à proposer. Et si les égos boursoufflés que je vois tant chez les autres n'étaient qu'un reflet parfait de mon emboligol, de mon nombril, de mon propre égo : il me faut traverser les méandres de cette tyrannie du moi.
Posté par emboligol à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30.12.06

Un piercing per emboligol

L a mis un piercing accroché dans l'épiderme, juste au dessous de son nombril comme pour combler cette cavité si gracieuse, l'ondine, ce  brillant scintille au dessus, au dessous,  nombril-bijou et je pense aux femmes du Rajasthan dont les joyaux rivés au corps m'annonçaient déjà ces rivages nouveaux, ceux d'une sensualité indienne, piercing de Jaipur, emboligol de Marselha...
Posté par emboligol à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06.01.07

Comment prononcer le nom du blog ?

Emboligol, ce mot occitan ne doit pas se prononcer AMBOLIGOL, gol comme fol ou Gogol, surtout pas. En langue d'oc, dans la graphie classique, le o se pronce -ou- et pour ce mot, le l final ne se prononce pas. Alors, respirez un bon coup, restez zen, et dites INBOULIGOU avec l'accent sur le i du li, facile non et n'allez pas dire que ces occitans veulent toujours -agantar l'emboligol entre lei dents-...
Posté par emboligol à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07.01.07

Nati (danseuse en sanscrit)

J'ai vu l'été dernier à Rodez un spectacle "Nati" très étonnant : le chanteur Jan-Mari Carlotti dont le répertoire notamment de chansons troubadouresques est superbe était accompagné d'une nati, danseuse vêtue de mille gestes comme il aime dire, mimant ses textes au fil du chant dans une communion pleine de grâce et de ferveur. Il ne s'agissait pas là de collages entre deux arts, entre deux expressions issues de cultures différentes. Romances sanscrits et Cançons de troubadours se faisaient écho, les thèmes convergeant déjà... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19.01.07

L'homme à la tête coupée

A Sukhotai, antique capitale du Siam (donc aujourd'hui en Thaïlande), dans les ruines archéologiques de la vieille ville, au coeur des sanctuaires, il y a beaucoup de Bouddha a la tête coupée. Pourquoi ? Est ce l'oeuvre de soudards voulant marquer symboliquement le déclin de la ville ou peut-être des mutilations tout simplement dues aux tremblements de terre des siècles passés, qui sait ? En tous cas, cela résonne avec ce mythe antique des têtes coupées que les archéologues ont découvert en Provence du côté de Velaux et dans le pays... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10.02.07

Du direct sur Radio Galère

Comme souvent le lundi soir depuis quelques mois, je prends le micro,  j'anime l'émission occitane de Radio-Galère -Terra d'òc-, sur Galère 88.4, la radio des galériens où souffle encore l'esprit des premières radios libres donc un peu d'oxygène parmi les miasmes ambiantes, dans ce monde où les muselières ne sont pas faites pour les chiens... C 19 h : l'émission commence en direct après les collègues qui viennent de se moquer tranquillement de la pudibonderie de nos amis américains, ils parlent de la photo d'un magazine où l'on... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14.02.07

Mr le Maire signe le pacte de Mr Hulot

Quand ça pite, pite, pite, quand ça pite à l'hameçon, on va vite, vite, vite faire sa pub avec Nicolas Hulot... On a peur de degun à Marseille, c bien connu, la municipalité peut à la fois négliger complètement la gestion des déchets ménagers, des bòrdilhas quoi, envisager de les incinérer en Crau malgré le risque de santé publique pour les autochtones du coin, nos voisins qui vont se faire emboucaner, continuer en même temps une politique des transports urbains qui manque vraiment d'ambition et c un euphémisme et signer comme je... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20.02.07

Namastai Delhi

Es solet qu'arribèri ais Indias. Aeropòrt de Delhi. Mièja-nuèch e mièja. S'afanan dins l'aerògara, lo mond de l'avion de París. Forfolh de viatjaires despacientats. Ieu, un còp passadas lei baranhas policieras e doganieras, après lo temps dei “checks” e mai dei “checks”, rascli coma un perdut. Me fau fugir lei rets aganta-toristas, aganta-colhons que menan drech ai ròdols pita-dardenas ont s'amolonan la toristalha. Monti dins un ravanàs de bus que trantalha, clafit d'Indians. Siam dos occidentaus aquí dintre. Un beatnick desbarcat... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20.02.07

L'affaire Elf au théâtre

Le comédien Nicolas Lambert nous a bien fait rigoler : il a suivi presque chaque minute en prenant des notes (on dit bien les minutes d'un procés) les audiences de l'affaire Elf Aquitaine pour finalement écrire un spectacle admirablement subversif où il joue à tour de rôle les principaux protagonistes de l'affaire en imitant les mimiques de Le Floch Prigent, les manières de parler et de bouger des uns et des autres, DD la sardine notamment, les propos sont tirés des audiences ce qui donne une certaine authenticité au texte mais... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]