17.12.06

Kiffer sur les troubadours

Du temps des Troubadours, l'ortograf du français n'été pas tant stricte, comme un été de liberté, on pouvait écrire le même texte avec des orthographes diverses pour les mêmes mots, on s'en fouté, on aimait bien mettre des z à la fin des motz par exemple, juste pour la décortz, pour rigoler, pour le fun, pour la calligraphie, ct comme une fresca décorative sur un mur amb jòia... Tro cool, en plus les troubadoors n'écrivaient pas en français ct en occitan au Moyen-Age mais même pour ceux qui écriver en français, ct cool oci, tou sa... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 19:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07.01.07

Nati (danseuse en sanscrit)

J'ai vu l'été dernier à Rodez un spectacle "Nati" très étonnant : le chanteur Jan-Mari Carlotti dont le répertoire notamment de chansons troubadouresques est superbe était accompagné d'une nati, danseuse vêtue de mille gestes comme il aime dire, mimant ses textes au fil du chant dans une communion pleine de grâce et de ferveur. Il ne s'agissait pas là de collages entre deux arts, entre deux expressions issues de cultures différentes. Romances sanscrits et Cançons de troubadours se faisaient écho, les thèmes convergeant déjà... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22.02.07

17 mars : manifestons pour l'avenir de la langue et de la culture d'oc

Le 17 mars prochain, des milliers de personnes se rassembleront à Béziers pour la langue occitane. Des milliers de personnes viendront de toutes les régions occitanes, que ce soit de la Provence, du Languedoc, d’Auvergne, du Limousin, ou de la Gascogne. Viendront aussi des personnes du Val d’Aran (territoire de l’Etat espagnol où l’occitan est langue officielle), et des vallées occitanes d’Italie (Province du Piémont). En Italie, une loi reconnaît l’existence de la langue occitane. Toutes ceux qui viendront à Béziers ont en... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01.03.07

To be enjoy/amb jòi

Le -jòi- nous vient de la lyrique d'oc, copyright -les Troubadours-, cette exaltation issue de l'intérieur et qu'on peut ressentir souvent lorsqu'on est très amoureux, ce rayonnement qui transforme le regard sur les choses, transfigure le quotidien. Le -jòi- est cette force qui vient de l'amour comme une clameur, un souffle rebelle et désaliénant. Grâce à l'aimé ou l'aimée, ta vie s'élève dans une transcendance de chaque moment. Pasolini dans une célèbre interview expliquait la grâce de certains moments de cinéma en disant qu'il... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05.03.07

Réponse à un article "anti-occitan" du quotidien -La Provence-

Depuis quelques semaines, on voit refleurir dans la presse et notamment dans la Provence édition Marseille (l'article -Les provençaux réagissent enfin à l'infiltration occitane-) des accusations portées contre « une branche du mouvement occitan qui voudrait faire du languedocien la langue unique des pays d’oc ».Or il n’existe aucune branche, rameau, ni brindille du mouvement occitan qui soutienne une pareille ineptie.L’occitanisme provençal, le premier concerné, a toujours affirmé, au-delà de l’unité foncière de la langue d’oc (ce... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 12:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23.03.07

Lo petaçon manifestava

Besièrs 2007, lo petaçon manifestava e era pas solet...L'homme de théâtre, le metteur en scène, le conteur, le chercheur des arts de jouer en Occitanie avec son costume de petaçon, son âme espiègle, son rayonnement charismatique et cette force qu'il porte en lui, tantôt burlesque, tantôt acerbe, lui du profane et même parfois du sacré qui regarde la hampe de sa bandiera avec une sorte de ravissement ou peut-être regarde-t-il le bleu du ciel ? Voilà pour incarner cette grande manif, un de Pèzenas qui nous a si souvent donné sur la... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 10:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03.04.07

Faire d'un chantier son dazibao !

Quel est le troubadour contemporain qui a utilisé ce chantier un peu glauque pour écrire un tel message ? Je ne sais pas, une photo captée aux hasards du cyber space. Dans la grisaille urbaine, enfin un peu d'exaltation pour orner l'immeuble en construction. Cette déclaration qui vient s'inviter au vu et au su de tout le monde est du pur -jovent-, digne des plus grands troubadours et je pense à Marcabrun, le maître du trobar clus, lui, d'une inventivité prodigieuse. Jovent en oc, c'est la jeunesse, la pêche qui permet de telle... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28.05.07

Un match de pur néant

En assistant au dernier match de la saison de l'OM contre Sedan, devant ce manque de hargne, l'équipe est poussive et quand même, devant aussi le débordement lyrique, l'exaltation grandiose offerts par le peuple des supporters -Qui ne saute pas n'est pas Marseillais-, je pensais à la Cançon de drech neient/ Chanson de pur néant de mon troubadour adoré Guilhem 9 d'Aquitaine. Une merveille cette chanson du 11-ème qui dit -je ne l'ai jamais vu mais je l'aime si fort-, un texte plein d'humour et d'autodérision, de jeux entre hasard et... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17.06.07

Jazz à la bastide

Chaque vendredi ou presque, ils sont quelques poignées de collègues à se retrouver dans une petite bastide à deux pas de la mer au son de leurs grattes, d'un sax parfois, d'une batterie au jeu délicat, d'un piano, d'une contrebasse entre les mains expertes du propriétaire des lieux, le bastidan... et d'autres musiciens viendront s'ajouter à l'occase. Ils fêtent le jazz en pleine connivence. Une douceur reposante s'installe petit à petit, quelquechose d'un peu mélancolique retient le temps et les notes montent comme des volutes avec... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08.12.07

Ferré en oc par J P Verdier

-Avètz pas damandat ni glòria ni legrema, Nimai l'orgena que prega per los crevants. Onze ans dejà, ò filh quò passa redde onze ans. Vos aviatz fach valer nonmàs de vòstras armas. La mòrt esblausis pas los uèlhs deus partisans.- Vaqui coma Joan-Pau Verdier a revirat la començança de -l'aficha roja-, l'esplendide poèma d'Aragon que nos cantèt dejà Ferré dins lo temps car... Joan-Pau Verdier vient de sortir un livre-CD où il interprète en occitan du Limousin des chansons de ce monument de la chanson moderne. Dans... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]