friche2-Novel in progress-, autrement dit -Ecriture de fiction en chantier-, voilà le délire de faire un roman en occitan, un roman sur mon blog. A tous moments, je me donne ainsi la possibilité d'en modifier un bout, de préciser un dialogue, de travailler la langue, d'effacer une lourdeur par ci par là et puis, à la fin, d'ajouter des extraits du journal de bord d'un hivernant, celui qui porte un regard satirique, un peu libertaire aussi sur cette vie-là...Rien n'est figé donc tant que le texte n'a pas son point final et l'accés coûtera seulement le prix d'une connection pour les nombreux lecteurs qui viendront lire ce -novel in progress but in oc-. lol...Novel in progress ! Comme au 19-ème avec les romans publiés dans la presse, les lecteurs pourront lire au fil des semaines la suite de l'épisode précédent... lol.  Et l'histoire ? C'est le récit romanesque d'une année sur une ile australe, un hivernage. Les hivernants vivent en communauté, entre hommes, en vase clos, sans argent et sans embarcations sur une petite ile du côté des Kerguelen et si pour certains, les albatros fuligineux et les otaries immatures seront autant de sources d'enchantement, pour d'autres, cette année ressemblera plus à un temps de réclusion, comme une pénitence du fait surement de l'absence de liberté et de la promiscuité vécue avec frustration.

Dire la fragilité d'une ile, un rocher perdu, éloigné de tout dont le milieu particulièrement sensible au moindre changement peut très vite basculer dans une dégradation irréversible. Dire aussi l'âpreté des paysages lunaires, tendance apocalypse et aussi dire la grâce exquise d'une parade d'albatros, parades nuptiales et puis, surtout dire les rires et les larmes des hivernants...Dire la dérive de l'un d'eux, le toubib, dont le naufrage personnel, il pète les plombs, va peut-être contaminer toute la mission...Le dire tout ça, en occitan.