19.01.07

L'homme à la tête coupée

A Sukhotai, antique capitale du Siam (donc aujourd'hui en Thaïlande), dans les ruines archéologiques de la vieille ville, au coeur des sanctuaires, il y a beaucoup de Bouddha a la tête coupée. Pourquoi ? Est ce l'oeuvre de soudards voulant marquer symboliquement le déclin de la ville ou peut-être des mutilations tout simplement dues aux tremblements de terre des siècles passés, qui sait ? En tous cas, cela résonne avec ce mythe antique des têtes coupées que les archéologues ont découvert en Provence du côté de Velaux et dans le pays... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20.02.07

Namastai Delhi

Es solet qu'arribèri ais Indias. Aeropòrt de Delhi. Mièja-nuèch e mièja. S'afanan dins l'aerògara, lo mond de l'avion de París. Forfolh de viatjaires despacientats. Ieu, un còp passadas lei baranhas policieras e doganieras, après lo temps dei “checks” e mai dei “checks”, rascli coma un perdut. Me fau fugir lei rets aganta-toristas, aganta-colhons que menan drech ai ròdols pita-dardenas ont s'amolonan la toristalha. Monti dins un ravanàs de bus que trantalha, clafit d'Indians. Siam dos occidentaus aquí dintre. Un beatnick desbarcat... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20.02.07

L'affaire Elf au théâtre

Le comédien Nicolas Lambert nous a bien fait rigoler : il a suivi presque chaque minute en prenant des notes (on dit bien les minutes d'un procés) les audiences de l'affaire Elf Aquitaine pour finalement écrire un spectacle admirablement subversif où il joue à tour de rôle les principaux protagonistes de l'affaire en imitant les mimiques de Le Floch Prigent, les manières de parler et de bouger des uns et des autres, DD la sardine notamment, les propos sont tirés des audiences ce qui donne une certaine authenticité au texte mais... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23.02.07

The solar energy

Rêvons d'un avenir rayonnant à l'énergie solaire avec des panneaux de partout mais intégrés (dans une nouvelle approche du beau) à l'habitat un peu comme on le voit à côté de cette case dans un petit village thaï,  un village d'une minorité animiste de la montagne. Cette source énergétique est propre, naturelle, renouvelable, inépuisable pour encore un bout de temps et peut chauffer notre eau (solaire thermique) et nous éclairer (solaire photovoltaïque comme sur la photo) alors, pourquoi y a t il si peu de monde pour installer... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12.03.07

Chantier : écovolontaire en Bulgarie (septembre 2006)

Revenons à nos moutons... et la montagne de Pirin au sud de Sofia est peut-être un chouette endroit pour y revenir. Je suis parti là-bas comme écovolontaire avec le projet d'aider une équipe de scientifiques-éleveurs qui relance en Bulgarie les races karakachanes de  moutons, de chevaux et de chiens, un travail passionnant... meme se fugessi un pauc manjat per lei nieras. Mais une fois qu'on a bien secoué le duvet, on fait le bilan et l'expérience est géniale : les chiens de cette race sont particulièrement bien adaptés à la... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05.04.07

Une mélodie mélancolique qui vient de La Havana...

Je viens de regarder le magnifique film -Soy Cuba- du réalisateur soviétique Mikhaïl Kalatozov (auteur aussi de la palme d'or Cannes 1958 Quand passent les cigognes). Soy Cuba  raconte avec plein de lyrisme et de ferveur la montée de la révolution à Cuba mais ce film débordant de sensualité avec ses scènes de débauche au Tropicana où les amerlocs venaient faire la fête avant la révolution, avec ses images en noir et blanc d'une beauté à couper le souffle fut interdit jusqu'en 1992... Pour le pouvoir soviétique des années... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10.04.07

Enfer

Voici la version d'une question "bonus" de chimie posée à l'université de Nanterre. La réponse d'un étudiant a été si loufoque que le professeur l'a partagée avec ses collègues, via Internet, et c'est pourquoi vous avez le plaisir de la lire .... Question Bonus: « l'enfer est-il exothermique ou endothermique » (évacue la chaleur ou absorbe la chaleur)                                ... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27.05.07

En finir avec l'héritage de mai 68 ?

Depuis déjà quelques années, dix ou quinze ans peut-être, je sentais dans le milieu routard notamment chez les 25/30 ans ce désir d'en découdre avec la mentalité soixante-huitarde, petit détail qui ne trompait pas ce rejet du -Guide du routard- au profit d'un lonely je sais plus quoi... qui d'après leur délire eusse été  "plus précis, plus complet et avec des plans plus pragmatiques" que le petit guide auquel je demeurais fidèle. Un peu comme un demeuré d'ailleurs à leurs yeux. Et puis en discutant, on voyait bien que... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04.07.07

Appel pour le vin

La Commission européenne propose une nouvelle organisation commune des marchés du vin pour des raisons de surproduction et à cause dit-elle des 500 millions d'euros dépensés inutilement  pour distiller de la piquette. Voilà l'occasion pour Bruxelles de restructurer le marché du vin en faveur des multinationales (comme d'hab) qui réalisent le tiers du marché. Car le vin est la dernière matière première agricole à ne pas encore avoir subi la standardisation habituelle qui a frappé tout l'agro-alimentaire depuis ces dernières... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 05:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01.09.07

Télétravail : exploitation à distance ou progrés social et écolo ?

Tavailler moins, brûler moins de km donc polluer moins pour gagner plus : plus de qualité de vie, de temps flexibilisé...Participer ainsi à l'économie d'énergie, à une diminution de la pollution de l'air, tout ce programme semble alléchant ! Pourtant, un sociologue du travail de la région marseillaise disait récemment pour rigoler : -tout à l'heure, on aura plus de chercheurs qui bossent sur le télétravail que de salariés dans le télétravail ! - En effet, il y a tellement de frilosité, de peur, d'inertie dans le monde du travail à... [Lire la suite]
Posté par emboligol à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]